Jefferson Poirot : “Quand tout le monde sera à bloc, il y aura des fins plus heureuses”

 

Samedi soir, au Stade Pierre Antoine, l’UBB s’est incliné contre un concurrent direct à une éventuelle place dans les 6. Au micro d’ARL, Jefferson Poirot, est revenu sur ce sujet : « L’équipe peut construire sur ce qu’elle a montré en première période, à l’extérieur. Ce sont des valeurs qui ont été montrées déjà la semaine dernière. Quand tout le monde sera à bloc, il y aura des fins plus heureuses […] Ça fait mal. Castres est un concurrent direct pour nous. Perdre avec le bonus offensif pour eux, c’est compliqué parce que ça va compter à la fin de la saison ».