Julien Rey : “Il faut encore nous laisser du temps”

 

Julien Rey a fait part, en conférence de presse, sur les détails sur lesquels son équipe devra travailler, vis-à-vis de la défaite à Castres. « On a surtout parlé de l’état d’esprit et du jeu sans ballon qui est très important pour nous et des petites imprécisions dont on a fait preuve ce week-end. Cette somme d’imprécisions nous coûte le match et le bonus défensif qui était réalisable jusqu’à ces derniers essais. C’est le fait de se relever vite, d’être au soutien des joueurs, de faire des appels, de se déplacer beaucoup sans le ballon, de reprendre la profondeur. Toutes ces petites choses que l’on ne voit pas mais qui sont hyper importantes pour le collectif et qui ouvrent les intervalles pour les porteurs de ballons ».

 

Le joueur de l’Union Bordeaux-Bègles réclame du temps pour une équipe forcément encore en rodage. « On avait dit cet été qu’il y avait un groupe pas mal renouvelé, avec des nouveaux entraîneurs et qu’il nous fallait du temps. Il faut encore nous laisser du temps mais il y a de belles choses, et on va faire en sorte de continuer à travailler dans ce sens-là pour arriver à tenir 80 minutes sur les matchs à domicile mais à l’extérieur aussi ».

 

L’occasion également de parler de son nouveau entraîneur, celui des arrières. « Rory, il est beaucoup pour le jeu sans ballon. A des moments du match, c’est un peu ingrat mais c’est peut-être plus important que quelqu’un qui porte le ballon. C’est combler les trous, prendre les espaces. C’est primordial et plus on tendra vers cette notion de sacrifice, plus on sera performants ».

 

ARL