Lonca : “Au début, au niveau physique c’était assez intense”

Romain LOnca

 

 

Au cours de l’émission de France Bleu Gironde “la mêlée du lundi”, Romain Lonca a été interrogé par un auditeur sur son adaptation au niveau professionnel. Celui-ci a reconnu qu’il lui avait fallu un certain temps : “Au niveau physique, il m’a fallu jusqu’à la fin de l’année 2013, jusqu’à novembre-décembre 2013, c’était assez intense. Il y a eu une période où ça s’est calmé, et ça m’a permis de penser à autre chose et de m’intégrer à cette équipe. C’est plus une évolution progressive qu’un palier franchi en quelques matches. C’est un travail de longue haleine, c’est la répétition et la confiance qui font qu’on arrive à progresser plus vite“.

Un autre auditeur l’a interrogé sur son utilisation à l’arrière après avoir commencé à l’ouverture : “J’ai commencé à l’ouverture, et le poste d’arrière c’est assez complémentaire, c’est assez similaire, c’est pas mal aussi pour apprendre à jouer 10, de commencer à l’arrière et d’observer le 10 adverse, sa façon de jouer au pied et d’appréhender les mouvements pour ensuite en 10 anticiper pour cet arrière. C’est deux postes complémentaires et c’est intéressant de travailler sur les deux”. Puis il a été interrogé sur le fait qu’avec la blessure de Darly Domvo il allait surement avoir plus de temps de jeu. “Forcément, on a vu Darly qui revenait bien, qui était en forme… Il reviendra encore plus fort l’année prochaine, j’en suis sûr. Est que le club va faire appel à un joker médial ? Ça c’est une autre question, on verra comment cela évolue. Il y a le retour de Sofiane Guitoune qui va nous apporter beaucoup de fraicheur. Derrière on est en nombre un peu plus réduit, c’est logique, mais ce n’est pas pour ça qu’on baisse la tête. On va s’accrocher, les noms vont être de plus en plus sélectifs mais ça ne nous fait pas peur. Il ne faut pas penser à ça et jouer les coups à 300%”.