Godignon : “Un bon Doliprane et au lit”

 

Et voici l’analyse de Nicolas Godignon, le manager de Brive, après la défaite à Bordeaux-Bègles : « Comptablement, c’est un coup de frein, car lors des dernières sorties, on a toujours marqué des points. Ce soir, on n’a pas su le faire, on repart d’ici sans rien, après échouer à six points ou à 35 points, ça ne change pas grand chose. Ça va nous permettre de nous remettre en question par rapport à l’échéance qui arrive le week-end prochain, Bayonne, qui est dans le même classement que nous, qui joue le maintien. Prendre 50 points, ça ne fait jamais plaisir, un bon Doliprane et ce soir au lit pas trop tard et on repart demain ».

 

AFP et L’Equipe