Vincent Forgues : « Ce qui est sûr, c’est qu’il y a pas mal de pays étrangers qui sont en avance sur nous sur ce point-là »