Marti : “Ils se sont vus trop vite trop beaux”

Laurent Marti fait la moue Icon Sport

 

 

Présent exceptionnellement à l’entrainement ce lundi avant le match de Toulon, Laurent Marti en a profiter pour donner une interview à France Bleu Gironde. Le président n’a pas mâché ses mots et semble toujours avoir en travers de la gorge la performance de ses joueurs contre Montpellier. Pour lui il  faut “mettre beaucoup plus de sérieux dans tout ce qu’on fait. C’est là que le bât blesse. Je ne peux pas douter une seconde de la motivation des joueurs. Donc à partir de là, il faut se remettre en question, arrêter de croire qu’on est les plus beaux, les plus forts et qu’on joue le meilleur rugby du monde parce que ce n’est pas vrai. On est surtout sur de l’exploit individuel et quand on est face à des joueurs de qualité comme au MHR, ça devient du mauvais rugby et une défaite lourde puisqu’à 14 contre 15 on ne prend même pas le bonus.” Pour lui l’UBB doit monter son degré d’exigence “et ça commence par les entraînements sur lesquels on doit être encore plus exigeants. Ce n’est pas un hasard en fin de championnat si on retrouve les gros, si une équipe comme Grenoble, qui était 4ème à cette époque de l’année, a failli descendre et ce n’est pas un hasard si on a fini 8ème après avoir longtemps espéré terminer dans les 6. Après le Tournoi, les équipes récupèrent leurs gros joueurs et ce sont des gros joueurs parce qu’ils sont extrêmement ambitieux et volontaires. C’est ce que nous devons nous aussi apprendre à être.”  Il pense même qu'”apparemment [les joueurs] se sont vus trop vite trop beaux. Je pense qu’ils vont avoir peur. Et s’ils ne sont pas prêts contre ce genre d’équipes, on ne sait pas où ça peut s’arrêter au niveau du score.

 

Si vous voulez voir le reste de son interview et en particulier son avis sur le match à venir contre Toulon et la fin de saison c’est ici.