Baptiste Serin : « C’est difficile de trouver du positif, quand on est devant tout le temps et que l’on arrive à le perdre »