Poux, Rey et Sonnes sur Madaule et les Madaulades

Madaule2

 

Lors du portrait, plusieurs intervenants ont parlé de Louis-Benoit Madaule.

 

Régis Sonnes : “C’est quelqu’un de dur, qui aime le combat, qui amène les autres, qui défie et qui aime bien défier”.

Jean-Baptiste Poux : “Il a l’avenir devant lui, et il va grandir avec le club je pense”.

Julien Rey : “Les mots qu’il invente, ou les phrases qu’il fait sans aucun sens, on appelle ça les Madaulades. Elles sont très connues dans le groupe. Une fois il voulait nous parler du troisième ligne qui avait signé à Toulon, Jerry Collins. Et il nous a parlé de lui comme étant Phil Collins. Que des trucs comme ça, c’est ce qui fait son personnage, et le fait qu’il soit attachant”.

 

Canal