Semi Radradra : “Réussir dans ces trois disciplines, ç’a été assez dur, ça m’a demandé beaucoup de travail”

 

Lui qui a aussi bien joué à 7, qu’à XIII ou à XV, notre trois-quart centre international fidjien, Semi Radradra, reconnait, pour l’Equipe, ne pas vraiment avoir de préférence entre les trois rugbys : « Pour être honnête, ça m’est égal. Je me sens bien dans les trois. Comme je dis souvent en plaisantant, je suis né pour ça. J’ai toujours voulu devenir rugbyman professionnel, toujours rêvé d’être le meilleur ». En tout cas avoir connu des sélections dans les trois sports est une fierté pour lui : « C’est un honneur, une fierté, d’avoir réussi à accomplir celaC’est quelque chose qui reste toute une vie, qu’enfants et petits-enfants n’oublieront pas non plus. Mais réussir dans ces trois disciplines, ç’a été assez dur, ça m’a demandé beaucoup de travail. Et aujourd’hui encore, ce n’est pas facile, je dois me concentrer jour après jour, bien me préparer, physiquement, mentalement. »