Baptiste Serin : “Après dix ans ici, il y aura beaucoup d’émotion et de tristesse à la fin mais pour l’instant, je n’y suis pas. Je veux profiter au maximum”

 

Quand il a pris sa décision de quitter le club pour rejoindre Toulon, notre demi de mêlée, Baptiste Serin, ne savait pas encore que Christophe Urios viendra l’entraîner la saison prochaine. Pour autant, comme il l’explique à Sud-Ouest, il ne regrette pas sa décision et veut profiter des moments qui lui reste à l’UBB : “Je vais essayer d’apporter du positif. Mais franchement, ça me fait chier… J’ai tellement construit avec ce groupe, j’ai trop envie de réussir. J’ai décidé pour moi qu’il était l’heure de partir, de sortir de ma zone de confort… Mais c’est une question individuelle. Je crois au projet de l’UBB. J’avais pris ma décision avant la signature de Christophe Urios […] Je ne regretterai jamais mes choix. Je n’avais pas ce détail à ma connaissance mais Laurent (Marti, le président de l’UBB) non plus. Après dix ans ici, il y aura beaucoup d’émotion et de tristesse à la fin mais pour l’instant, je n’y suis pas. Je veux profiter au maximum“.