Ulupano Seuteni : “C’est bien pour le rugby français, mais aussi pour moi, il faut le reconnaître”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre trois-quart centre, Ulupano Seuteni, est revenu sur son statut de Jiff, dont il bénéficie pour avoir passer 3 ans dans un centre de formation français, avant ses 23 ans : « Pour un joueur étranger, cette règle de Jiff est assez surprenante. En Australie, cela n’existe pas. Je pense que c’est une bonne règle pour le rugby français. Avant, les clubs faisaient davantage signer un grand nom étranger, alors qu’un jeune au gros potentiel était en pleine progression sur le même poste. C’est bien pour le rugby français, mais aussi pour moi, il faut le reconnaître ».