Le Devedec : “Aujourd’hui, tout le monde peut battre tout le monde”

Julien Le Devedec

 

 

Après avoir commencé la saison comme titulaire, Julien Le Devedec semble s’être fait doublé, dans l’esprit des coachs, par le duo Jandre MaraisBerend Botha et a du coup moins de temps de jeu depuis 3 mois. Celui-ci reconnait avoir du se remettre en question et avoir pris “un petit coup derrière la tête aussi. Mais ça m’est déjà arrivé et j’espère que je vais faire ce qu’il faut pour revenir. J’en ai discuté avec les coachs. Ils ont insisté sur mes positions en mêlée, essayer d’être plus bas pour plus d’impact dans ce secteur mais aussi dans le jeu ballon en mains. C’est la difficulté pour les « grands » comme moi (1,99 m).

 

Au sujet du match contre le Stade Français et de la fin de saison de l’UBB voici ce qu’il déclare : “J’espère qu’on va réussir à se qualifier. Et ça passe évidemment par un succès contre le Stade Français. On a vu à Montpellier ou contre Toulon qu’il suffisait d’être un peu moins bien, d’être un peu moins concentré quelques minutes et on se retrouve en difficulté. Chaque match tourne sur un détail, un fait de jeu. C’est difficile de tout prévoir. Sans vouloir faire le “vieux”, quand je me souviens de mes saisons à Toulouse (2006-2010), c’était une autre époque. Les équipes du haut de tableau avaient de la marge, ce qui m’avait permis de jouer d’ailleurs. Aujourd’hui, tout le monde peut battre tout le monde. Alors on continue de travailler sereinement, dans notre coin. Je me souviens des mots du président en début de saison : ‘si vous êtes sixièmes, ce sera un exploit.’ Nous avons envie de le réussir.

 

Si vous voulez voir le reste de son interview à Sud-Ouest c’est ici.