Jean Trillo : “C’est sûr qu’on ne se prenait pas trop au sérieux. Il y avait une forme de légèreté autour de cette équipe”

PHOTO CLAUDE PETIT

 

Cette année, le CAB va fêter les 50 ans de son titre de champion de France de 1969 contre le Stade Toulousain. Interrogé par le Midi Olympique, Jean-Trillo, trois-quart centre de l’équipe, revient sur cette saison : « Derrière, on faisait ce qu’on pouvait. On subissait souvent avec ce pack si léger qui n’était pas supposé nous amener au bout. Je me souviens de ce parcours comme l’expression d’une vraie solidarité d’un groupe qui avait la volonté de se créer des valeurs et qui s’est retrouvé champion, un peu par hasard […] C’est sûr qu’on ne se prenait pas trop au sérieux. Il y avait une forme de légèreté autour de cette équipe, le côté étudiant, avec un environnement qui ne nous mettait pas de pression. Ceci dit, j’étais étudiant au Creps et je m’entraînais tous les jours. Je travaillais seul mon endurance ».