Les joueurs de l’UBB ne s’entraîneraient pas assez ?

 

Comme nous l’apprend Arnaud David dans la newsletter de Sud-Ouest, le Sud-Ouest Rugby Mail, en janvier dernier, à la demande de Joe Worsley, l’ancien responsable de la préparation physique de l’équipe d’Angleterre, Calvin Morris, est venu faire un audit sur les petits dysfonctionnements internes de l’UBB. Son constat semble sans appel : “le volume de course est bas (12–14 kms par semaine selon les données GPS) et l’équipe bénéficierait de s’entraîner un peu plus“. L’avenir nous dira si les choses changeront de ce point de vue-là avec le nouveau staff mené par Christophe Urios, la saison prochaine.