David Ortiz : “C’est un bon ratio pour le club”

 

Le dernier titre de l’UBB en Espoir date de 2016. Seuls deux des joueurs de l’équipe alignée lors du titre jouent en équipe première de l’UBB. Il s’agit de Marco Tauleigne et de Thierry Paiva. Mais ils sont aussi bons nombres d’entres eux à évoluer en Pro D2 ou Top 14 sous d’autres cieux. On peut citer Ronan Chambord, Gauthier Doubrère qui évoluent du côté de Biarritz, Paulin Riva qui est devenu un des cadres de l’équipe de France à 7, Xerom Civil qui évolue à Agen, Thomas Lainault et Gauthier Bruté de Rémur du côté de Bourg en Bresse, Eroni Tuwai du côté d’Aurillac, Lucas Blanc du côté de Nevers, Kitione Kamikamica du côté de Vannes, Erwan Nicolas au SA XV. Certains évoluent aussi dans les divisions inférieures (Fédérale 1 ou 2) ou encore en centre de formation. Interrogé lors de son passage sur les ondes de France Bleu Gironde, David Ortiz, le manager de l’équipe Espoir, a livré son avis sur ce ratio, 3 ans après : « C’est un bon ratio pour le club. Il ne faut pas oublier que d’autres évoluent sous d’autres cieux. Un centre de formation, il a pour vocation d’alimenter son équipe professionnelle, mais le boulot en général, c’est aussi de faire que le projet du joueur soit une réussite. Dans la mesure où on parvient à malgré tout alimenter d’autres clubs, je trouve que l’on est dans la réussite ».