Alexandre Roumat : “Mentalement on a failli, c’est sûr ça qu’il faudra travailler d’autant plus l’année prochaine pour espérer avoir une place dans les 6”

 

Interrogé au micro de Sports Inside, notre 3ème ligne, Alexandre Roumat, est revenu sur le manque mental dont ont pu faire preuve les joueurs de l’UBB sur certaines rencontres cette saison : “Pour les avoir vécu à l’intérieur du groupe, les matchs de début d’années, ces gros matchs où on allait vraiment chercher dans nos tripes ce genre de performances, c’était des matchs où on avait une envie supérieure à l’adversaire. C’était criant sur nos attitudes quand on marquait des essais, que l’on défendait des mauls, quand on avait des séquences défensives. Mentalement sur cette fin de saison, il y a eu des moments où on n’avait pas ce regain d’énergie. On sentait qu’il y avait un peu cette lassitude physique, mentale. L’un joue avec l’autre et je ne sais pas forcément comment l’expliquer. Même lors du match contre Paris, où on avait une grosse défense, on sentait qu’on laissait quelques portes ouvertes à l’adversaire alors que lors de match contre Clermont ou le Racing, qui sont des matchs plutôt références, ou La Rochelle en première mi-temps au Matmut, on avait l’impression que peu importe ce qu’il pouvait se passer, il ne pouvait rien nous arriver. C’est ça qui nous a manqué sur cette 2ème partie de saison, surtout sur les 2ème mi-temps. Si on regarde tous nos matchs à l’extérieur, en seconde partie de saison, il me semble que l’on est à chaque fois dans les clous, à moins de 10 points. Mentalement on a failli, c’est sûr ça qu’il faudra travailler d’autant plus l’année prochaine pour espérer avoir une place dans les 6″.