Alexandre Flanquart : « Ça va me faire bizarre, mais une fois que l’on est sur le terrain, on joue. C’est un match de rugby. Je ne ferais pas la différence entre les potes ou pas les potes »

 

Interrogé au micro d’ARL, notre seconde ligne, Alexandre Flanquart, est revenu sur l’importance de s’imposer pour le troisième match à domicile, ce samedi contre le Stade Français : « Ça ferait du bien de s’imposer. En plus il y a une semaine sans match derrière. Ça permettra d’être un peu plus léger. Pour moi, c’est beaucoup trop tôt pour dire que c’est un tournant. On ne sera qu’au 4ème match et derrière on va à Montpellier, on va à Lyon, on reçoit Clermont. On ne peut pas parler de tournant. Mais par contre, c’est un match essentiel. Ça va me faire bizarre, mais une fois que l’on est sur le terrain, on joue. C’est un match de rugby. Je ne ferais pas la différence entre les potes ou pas les potes. Mais évidemment qu’il y aura une petite saveur particulière ».