Jefferson Poirot : « C’est surtout le fruit de leur travail. C’est une bonne chose et aujourd’hui si je suis international c’est grâce à eux »