Christophe Urios : “Il est arrivé par la petite porte et a montré qui il était”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur le début de saison réalisé par notre nouveau trois-quart centre international, Rémi Lamerat : « Rémi (Lamerat) sort de trois grosses semaines. Il amène un ancrage au milieu qui est important pour l’équipe. Le joueur, tout le monde le connaît. C’est un joueur travailleur, qui impacte physiquement mais pas que, il a aussi des mains. Mais après, c’est surtout que tout le monde a envie de le suivre parce que c’est un très bon mec, un garçon humble, travailleur. Il n’est pas arrivé avec ses gros sabots en disant qu’il venait de l’ASM, qu’il était international, qu’il avait été champion. Bien au contraire, il est arrivé par la petite porte et a montré qui il était ».

 

Il a aussi livré son avis sur l’évolution du joueur qu’il a connu lors de son arrivée à Castres : « Il avait fait la préparation de la Coupe du Monde 2015, mais n’avait pas été retenu, un peu comme ceux qui ont sauté là. C’est un écorché vif, il a eu beaucoup de mal à le digérer. J’avais trouvé un joueur qui était un peu en rébellion contre tout. Il avait mis du temps à s’y remettre. Mais j’ai retrouvé le même joueur, même s’il a plus d’expérience, de maturité. Il connaît la musique maintenant ».