Christophe Urios : “Je sentais qu’il fallait faire quelque chose parce que je sentais que l’arbitre commençait à s’agacer sérieusement”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à sortir notre talonneur, Clément Maynadier, dès la mi-temps de la rencontre contre le Stade Français : « Je coache le talonneur à la mi-temps, en faisant rentrer Peloche (Adrien Pélissié) sur Clément (Mayandier), non pas parce que Clément n’a pas été bon, mais juste parce que je sentais qu’il fallait faire quelque chose parce que je sentais que l’arbitre commençait à s’agacer sérieusement. Je me suis dit qu’on allait prendre un carton jaune quelque part. Finalement on l’a pris. Mais je voulais montrer à l’arbitre, et je lui ais dit d’ailleurs, que l’on voulait essayer d’influencer les choses, que ça ne pouvait pas continuer comme ça. Autant de mêlées par terre, on mettait 2h pour faire une mêlée. C’était chiant. On a essayé d’influencer par le coaching. C’était quand même mieux en seconde mi-temps ».