Jefferson Poirot : “Je sais que je suis là, dans la maison, assis sur la chaise. Mais je pars, j’ai la sensation d’être sur le terrain”

 

Pour l’Equipe, notre pilier international, Jefferson Poirot, a accepté de revenir sur sa pratique de l’hypnose, qu’il utilise avec son préparateur mental, Gershon Pinon, notamment pour visualiser certaines séquences de jeu : « Pour entrer en hypnose, il faut beaucoup de confiance. J’ai souhaité bosser avec Gershon dès que je l’ai vu lors d’une conférence à Bordeaux. Il m’a dit que ce n’était pas possible car il venait d’arriver et n’avait pas encore de cabinet. J’ai attendu deux mois ! À l’époque, j’étais dans le dur. Moins d’un an après, je fêtais ma première sélection en bleu (6 février 2016 face à l’Italie) […] Je sais que je suis là, dans la maison, assis sur la chaise. Mais je pars, j’ai la sensation d’être sur le terrain ».