Alexandre Roumat : « J’ai du penser qu’à une main avec la taille de mon bras, j’allais passer plus facilement au-dessus des défenseurs »