Jefferson Poirot : « J’en avais parlé comme la plus grosse honte rugbystique de ma vie. On avait été surclassé, il n’y avait rien à dire »