Alexandre Roumat : « C’est un peu le symbole, cette image qu’on a de ne rien lâcher, de pousser jusqu’au bout et de jouer. C’est un peu notre fonds de commerce »