Christophe Urios : « L’idée, c’est de se rapprocher le plus possible, voir même de dépasser l’intensité que l’on va avoir en match »