Christophe Urios : « On a été très solides. On a respecté notre plan de marche »