Laurent Marti : “Je n’ai jamais caché que si je n’avais pas été à l’UBB, le projet qui m’aurais passionné, ça aurait été Lille”

 

Interrogé par VL-média, le président de l’UBB, Laurent Marti, a confié, que s’il n’avait pas été président de l’UBB, il se serait bien vu reprendre un club dans une région où le rugby n’était pas encore trop développé : “Je n’ai jamais caché que si je n’avais pas été à l’UBB, le projet qui m’aurais passionné, ça aurait été Lille, pour développer le rugby dans le nord de la France. Je suis persuadé qu’il y a un potentiel extraordinaire. Mais je ne me vois pas demain, par exemple, président d’Agen, de Toulouse… Tu ne peux pas, quand tu as défendu tes couleurs. On n’est pas des joueurs ou des entraîneurs. Mais un projet complètement différent, loin, où un club n’a jamais été développé, ça peut s’imaginer“.

Par  contre, il n’est pas particulièrement intéressé par le fait de prendre un jour la présidence de la LNR : “Aujourd’hui, je ne me vois pas à la présidence de la Ligue. D’abord parce que le poste ne n’intéresse pas vraiment et aussi parce que ça fait 12 ans que je travaille très dur ici et que comme on commence à avoir de meilleurs résultats sportifs, je préfère essayer d’en profiter”.