Laurent Marti : “La baisse doit être progressive et légère”

 

Pour notre président, Laurent Marti, interrogé dans les colonnes de l’Equipe, la baisse du salary est nécessaire, mais elle doit être progressive : « La baisse doit être progressive et légère. Diminuer le nombre de contrats serait suicidaire. Au contraire, ça doit permettre à des jeunes de jouer plus et plus tôt ». De plus, elle n’empêchera pas pour autant, selon lui, le Top 14 de rester attractif : « Pourquoi moins attractif ? On attire déjà moins de monde car les joueurs du Sud préfèrent le Japon pour le salaire. On garde un salary cap plus élevé qu’en Angleterre (8,3 millions d’euros mais avec deux marquee players). On gardera les moyens de recruter de grands joueurs, ce sera plus ciblé ». Il est par contre opposé à un statut de marquee player. Cela n’aurait de toute façon pas permis de garder un joueur comme Semi Radradra : « Ce n’est ni une histoire de salary cap ni de marquee player. On n’avait simplement pas les moyens de le garder ».