Laurent Marti : “Je ne suis pas sûr que ces affiches feront le plein dans les gradins”

 

Interrogé par Rugbyrama, notre président, Laurent Marti, est revenu sur la décision de faire jouer au XV de France 6 matchs cet automne, en remettant en cause l’utilité d’une telle initiative :

Sincèrement, sportivement, cinq ou six matchs à trois ans de la Coupe du Monde, ça ne va pas changer grand-chose. Après, le nombre de matchs a aussi et surtout une importance économique. Je ferais remarquer que multiplier des matchs contre l’Écosse ou l’Italie, ça les banalise quand-même un peu. Et je ne suis pas sûr que ces affiches feront le plein dans les gradins. J’ai envie de dire à la FFR que nous comprenons ses difficultés économiques. Nous aussi nous avons souffert. Comment avons-nous fait ? Nous avons fait des économies au niveau de nos charges . Peut-être pourrait-elle faire de même dans les mois qui viennent.