Adrien Pélissié : « On s’était dit qu’on voulait d’abord les défier du regard avant des défier sur le terrain »