Les premiers mots de Sekope Kepu en conférence de presse

Grâce à l’UBB qui a diffusé la conférence de présentation de Sekope Kepu en direct sur l’application Périscope, nous pouvons vous rapporter ici ses premiers propos, lui qui était en compagnie de Raphaël Ibanez.

 

Raphaël Ibanez et Sekope Kepu4

 

Il est tout d’abord revenu sur son arrivée à l’UBB et ce qu’il pouvait apporter à l’équipe : “J’attends avec impatience d’attaquer ce nouveau challenge. J’ai joué les meilleures compétitions du monde. J’ai juste hâte de changer quelque chose et de m’intégrer au mieux dans l’équipe, d’atteindre les objectifs avec l’équipe. Je veux juste faire partie de cette aventure et avancer avec l’équipe. Je pense que je peux apporter mon expérience du rugby international avec l’Australie et du rugby de l’hémisphère sud. Ça va être une toute nouvelle expérience je suis sûr, mais si je peux aider l’équipe avec ce que je suis comme joueur pour ses succès. J’aime être une sorte de leader aussi. C’est quelque chose d’excitant pour moi“.

 

Raphaël Ibanez et Sekope Kepu5

 

Sekope est ensuite revenu sur les mêlées du Top 14, qui risquaient de le changer de ce qu’il connaît dans le Super Rugby. S’il a reconnu ne pas avoir “parlé avec Mario Ledesma (l’entraîneur des avants des Waratahs et de l’équipe d’Australie qui connaît bien le Top 14, ndlr) avant de prendre ma décision de venir“, il reconnaît qu’après avoir signé, “il m’a dit que du bien du club, que Bordeaux était une très belle ville pour vivre“. Se confronter à “la mêlée française faisait partie de sa décision de venir pour jouer en Top 14“. Il voulait se “tester contre certains des meilleurs piliers du monde. Les mêlées françaises sont toujours bonnes. C’est une opportunité pour moi pour me développer en tant que pilier. Je suis vraiment impatient de me retrouver dans les mêlées face aux internationaux français“.

 

Raphaël Ibanez et Sekope Kepu7

 

S’il ne connaissait pas grand chose du Top 14 avant d’y signer, Sekope a rapidement “commencé à suivre le Top 14 de plus près. J’ai de nombreux amis qui jouent dans les différents clubs et je les suis de près. Je pense que c’est une compétition difficile et que ça va être un gros challenge. C’est ce que j’attends de me tester contre certains des meilleurs joueurs au monde. J’ai rencontré certains joueurs de l’UBB à la Coupe du Monde comme Metuisela Talebula et ils m’ont dit que c’était une super compétition à jouer“.

 

Raphaël Ibanez et Sekope Kepu8

 

Après “une longue saison avec la Coupe du Monde avec une fin décevante“, il a pris “quelques semaines de repos pour rafraîchir le corps et l’esprit. Maintenant que je suis arrivé, j’ai hâte de reprendre l’entraînement et de commencer à jouer. Je pense que mon corps est prêt à repartir pour jouer. C’est excitant pour moi car c’est un nouvel environnement, une nouvelle compétition avec de nouveaux coéquipiers“. Cependant il est “un peu stressé parce que je ne connais pas grand-chose de Bordeaux mais je suis plus excité qu’autre chose. Ma famille aussi. Rien n’est facile dans la vie mais je suis sûr qu’après les deux prochains mois nous serons bien installés et nous apprécierons notre temps ici. J’ai parlé avec des amis qui ont visité Bordeaux et avec des joueurs comme Ole Avei qui m’ont dit que c’était une super ville et qu’ils avaient tout de suite aimé vivre ici et qu’ils appréciaient jouer au rugby ici. Pour moi c’est super de faire partie d’un club qui grandit. Nous étions aussi un peu nerveux (suite aux attentats, ndlr) car nous devions rester une nuit à Paris (dimanche soir) mais vous savez il y a des endroits partout dans le monde qui ne sont pas sûrs, il peut arriver n’importe quoi, n’importe où, mais nous sommes heureux d’être ici et en bonne santé”. Il est aussi revenu sur l’importance pour lui d’être venu avec sa famille “car en Super Rugby et Rugby Championship avec tous les voyages au final, on est loin de sa famille pratiquement 6 mois dans l’année“.

 

Pour finir il a dit quelques mots au sujet d’Adam Ashley-Cooper qui doit le rejoindre d’ici quelques jours : “Avec Adam nous avons beaucoup parlé. Il arrive bientôt. Nous sommes très excités. C’est un super coéquipier. Je suis sûr que l’équipe va l’adorer. Il est vraiment plein d’énergie. Il est aussi excité que moi, peut-être plus car c’est une nouvelle aventure pour nous deux et nous espérons pouvoir apporter à l’équipe avec ce que nous avons“.