Cazeaux : “J’ai beaucoup appris”

Cyril Cazeaux sera t-il dans le groupe pour la réception de Clermont dimanche ? La question peut se poser. Avec l’absence certaine de Jandre Marais pour six semaines, les douleurs d’Adam Jaulhac, et la récente maladie de Julien Le Devedec, l’UBB ne dispose que d’un deuxième ligne à 100% : Berend Botha. Il serait donc logique de voir Cyril Cazeaux, s’entraînant avec les professionnels depuis plusieurs semaines, pointer le bout de son nez dans le groupe de l’UBB. Quoi qu’il en soit, ce jeune “beau bébé” (107 kg, 1 m 95) arrivé en début de saison semble prendre du galon, à l’image de ses trois apparitions en Champions Cup il y a quelques mois et plus récemment celles en Top 14 dont deux en début de mois. Preuve aussi que l’UBB continue de bien recruter et s’appuie sur ses jeunes. Interview.

 

Tu es né à Dax, formé à Saint Paul lès Dax puis à Dax, cela n’a pas été trop dur de partir pour rejoindre l’UBB si jeune ? A l’instar de Gauthier Doubrère, tu avais une petite expérience en équipe première. Cela ne t’a pas fait bizarre de retrouver des jeunes de ton âge ?

Non, ce n’a pas été trop dur car j’ai été bien accueilli ici et je me suis vite adapté. De plus, je ne suis pas très loin de chez moi, donc je reviens chez moi assez souvent. Étant donné que j’ai fait des matchs en Espoirs à Dax, je n’ai pas ressenti la même chose car j’avais l’habitude de côtoyer des gars de mon âge.

 

A l’entraînement tu intègres régulièrement l’effectif professionnel. Qu’est-ce que cela t’apporte ?

Le fait de les côtoyer régulièrement me permet de voir le niveau à atteindre pour devenir professionnel et me pousse à travailler encore plus pour me mettre à leur niveau. Je leur demande des conseils, je prends exemple sur eux et j’essaie d’apprendre dans tous les domaines du jeu, surtout en mêlée et en touche.

 

Tu as connu tes premières minutes en équipe première lors de la Champions Cup et plus récemment en Top 14. Comment les as-tu vécues ? Est-ce différent ?

La Champions Cup ça a été une superbe expérience, où j’ai beaucoup appris et ça m’a permis de m’ouvrir une porte vers le groupe professionnel. Et particulièrement la victoire à Clermont, qui restera un énorme souvenir pour moi. C’est vrai que j’ai eu la chance de toucher au Top 14, et ça été un réel plaisir car c’est un championnat très relevé et avec beaucoup d’enjeu. C’est différent de la Champions Cup dans le sens où le jeu n’est pas le même avec une vitesse de jeu plus importante. Le fait de jouer des clubs anglo-saxons qui ne proposent pas le même rugby que nous est un autre aspect de la Champions Cup.

 

 

Cyril Cazeaux

 

 

Alors que l’équipe espoir était pas mal décimée au poste de seconde ligne, tu ne figurais pas dans le groupe contre Toulouse. N’aurais-tu pas préféré pouvoir aider tes coéquipiers ?

J’ai été surpris de cette décision, et à la fois déçu de ne pas pouvoir aider mes coéquipiers sachant qu’à ce poste l’équipe est affaiblie.

 

Justement, l’équipe espoir de l’UBB est actuellement seconde de son championnat et n’a besoin que d’un point pour se qualifier pour les phases finales. Jusqu’où vois-tu aller l’équipe Espoirs cette année ?

J’explique ces bons résultants par le fait qu’à l’intersaison le recrutement a été bon et qu’on a un bon collectif avec une bonne entente dans le groupe, ainsi qu’un staff de qualité. J’espère voir l’équipe espoir finir dans les deux premiers au classement pour éviter les barrages. Ensuite, il faudra prendre les matchs les uns après les autres et pourquoi ne pas aller au bout ! Les principaux concurrents pour le titre sont selon moi Agen, qui devrait être directement qualifié pour les demi-finales et toutes les équipes qui passeront par les barrages seront dangereuses.

 

L’équipe première est actuellement 5ème du classement, mais le calendrier restant n’est pas facile. Quel doit être selon toi l’objectif de l’UBB ?

C’est vrai que le calendrier est difficile mais on a les qualités pour prétendre à être dans le Top 6 et si possible décrocher le barrage à domicile.

 

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ? T’a-t-on parlé d’avenir avec les professionnels ?

Mes objectifs pour la saison prochaine sont de rester dans le groupe professionnel, avoir le plus de temps de jeu possible et pourquoi pas obtenir ma première titularisation. Mon avenir au sein du club pour la saison prochaine n’a pour l’instant pas été évoqué, sachant que j’ai encore deux ans de contrat.

Merci à Cyril de nous avoir accordé quelques minutes. Bon match dimanche ! 😉

 

 

Cyril Cazeaux