Christophe Urios : “Il y a ces approximations qu’il faut que l’on gomme petit à petit”

 

Interrogé au micro d’ARL, le manager de l’UBB, Christophe Urios, est revenu sur la volonté de ses joueurs de faire une grosse entame de match pour contrer les Brivsites : “On a eu un coup de moins bien en fin de première mi-temps. On l’avait imaginé. On a voulu attaquer fort. Si j’étais Brive, j’aurais voulu attaquer le match fort, comme ça faisait trois semaines que l’on avait pas joué, même si on se prépare dur. Il me semblait qu’ils allaient jouer. Dans leur composition d’équipe, ils avaient mis de la densité devant, des gros porteurs de balles, du punch derrière. Il me semblait qu’ils allaient beaucoup jouer pour nous mettre dans le rouge, nous mettre en difficulté. Ils n’ont pas réussi à le faire parce qu’on a fait une très bonne entame de match. C’est dommage que l’on ne marque pas assez […] Il y a ces approximations qu’il faut que l’on gomme petit à petit, mais ce sont les entraînements, les matchs, les semaines, qui vont nous faire progresser“.