Jérome Garcès : “La complexité pour les joueurs qui passent par le sol vient du fait qu’ils ne peuvent plus y travailler comme avant, en avançant avec leurs coudes et leurs genoux”

 

Interrogé dans l’Equipe, le manager technique des arbitres, Jérome Garcès, revient sur les nouvelles directives en place depuis le début de la saison : “Cette évolution a un double objectif. Un : assurer la sécurité du gratteur en le récompensant plus vite, ce qui lui évite de se faire déblayer comme avant par un, deux ou trois soutiens offensifs qui arrivent parfois lancés de 20 mètres ; et deux : fluidifier le jeu par des libérations plus rapides au sol ou en trouvant des solutions avant ou après contact […] Elle permet juste de retrouver une équité entre l’attaque et la défense. Aujourd’hui, la complexité pour les joueurs qui passent par le sol vient du fait qu’ils ne peuvent plus y travailler comme avant, en avançant avec leurs coudes et leurs genoux. Maintenant, on leur demande de vite libérer le ballon, ce qui fait que si les gratteurs sont plus rapides que leurs soutiens, ils sont très vite en difficulté ».