Christophe Urios : “S’il va pisser, on va pisser avec lui. Il ne faut pas le lâcher une seconde”

 

Interrogé dans les colonnes de l’Equipe, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur la technique qu’il comptait mettre en place pour museler son ancien joueur, Semi Radradra, vendredi prochain en demi-finale de Challenge Cup : « Rappelez-vous, on était venu avec Castres (13 avril 2019, victoire du CO 16-12). On n’avait pas trop vu Radradra, à part à la fin, où il avait failli traverser le terrain. On s’en était occupé. Je suis un peu comme Guy Roux : on appelle ça des défenses individuelles. S’il va pisser, on va pisser avec lui. Il ne faut pas le lâcher une seconde. Avec rien, il peut faire plein de choses. Si, comme hier (vendredi), il a plein de trucs, il devient tout simplement inarrêtable ».