Paul Goze : “Il faut que l’on aboutisse rapidement à des décisions parce qu’à la fin de l’année il sera trop tard”

 

Interrogé par l’Equipe, le président de la LNR, Paul Goze, s’est confié sur l’avancée des discussions avec le gouvernement au sujet de l’indemnisation des clubs pour les aider à traverser la crise économique qui les secoue actuellement : “Nous avions demandé des subventions et une exonération des charges sociales, nous sommes cependant en train de revoir nos chiffres à la lumière des récentes mesures. Sans aide financière, des clubs seront en cessation de paiement avant la fin de l’année. Et là où une jauge à 5 000 épargnait un peu mieux les équipes de Pro D2, une jauge à 1 000 ajoute aussi des difficultés à ces clubs-là. Nous sommes en contact hebdomadaire avec les services du Premier ministre, du ministère des Finances et de celui des Sports. La semaine prochaine, nous leur ferons un état des lieux révisé. Il faut que l’on aboutisse rapidement à des décisions parce qu’à la fin de l’année il sera trop tard […] Nos interlocuteurs ont compris les problématiques particulières du rugby dont les recettes se font entre 60 % et 70 % les jours de match. Maintenant, il faut que l’on passe à la concrétisation des discussions avec l’exonération des charges et la mise en place d’un fonds de solidarité le plus rapidement possible. Je suis convaincu que nous allons aboutir à un résultat. Il faut qu’il soit ajusté à notre réalité“.