Rémi Lamerat : “Il faut que le staff continue de faire confiance à ces mecs-là pour gagner enfin quelque chose en équipe de France”

 

Invité de l’émission Poulain Raffute, sur les antennes d’Eurosport, notre trois-quarts centre, Rémi Lamerat, s’est confié sur ses souvenirs en équipe de France et sur l’avenir qu’il voyait à cette nouvelle génération : “Les souvenirs sont exceptionnels. Me dire un jour que j’allais revêtir cette tunique, chanter La Marseillaise devant mes parents et mes potes, c’était un kif absolu. Je parlais de recul tout à l’heure et justement là je pense que je n’en ai pas assez parce que je suis encore dans le circuit joueur professionnel. Mais je pense quand même que c’est une question d’équilibre. On a tous notre part de responsabilités. On tape facilement sur les joueurs, les médias s’en sont donnés à coeur joie et ils avaient peut-être raison quelque part raison. Mais j’ai toujours eu le sentiment que les joueurs n’étaient pas mis dans les mêmes conditions que nos concurrents. Je pense à des équipes anglo-saxones, aux équipes du Sud, où forcément, les clubs appartenant à la Fédération, c’est bien plus facile d’imposer des choses. Il y a eu des choses de faites, des mains tendues par les clubs, par la Fédération, des accords trouvés avec des listes de joueurs protégés, mais ça faisait quand même assez bricolage. J’ai l’impression que faire confiance à une nouvelle génération qui est fraîche physiquement, mentalement, qui a peut-être, même si pour moi ce n’est pas le cas, moins de talent que certains qui pourraient être encore sélectionnables, mais avec du peps dans les jambes et dans la tête, qui ne se posent pas de questions, qui font les choses bien, c’est une solution qui mérite d’être creusées. Il faut que le staff continue de faire confiance à ces mecs-là pour gagner enfin quelque chose en équipe de France“.