Christophe Urios : “Si on pense que c’est parce qu’on a joué à 14 que l’on ne s’est pas qualifié, c’est une grave erreur”

 

Interrogé en conférence de presse par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, a confié espérer que les joueurs apprennent de leur défaite en demi-finale de Challenge Cup face à Bristol : “C’est une non-qualification pour une finale, qui peut nous apporter des choses, mais à condition de voir la vérité en face. Si on pense que c’est parce qu’on a joué à 14 que l’on ne s’est pas qualifié, c’est une grave erreur. Si on pense que c’est physique parce que nous on a joué que deux matchs et eux sept ou huit, c’est une grave erreur aussi. On n’a pas gagné le match dans le temps réglementaire, parce qu’on a fait des erreurs. C’est important de l’entendre ça. Il faut que les joueurs l’entendent. Ce n’est pas la faute de Pierre, Paul ou Jacques. On a fait des erreurs et ils les ont toutes vues. C’est de l’apprentissage. Après, j’espère qu’ils sont comme Mandela, que soit ils gagnent, soit ils apprennent. On verra ce week-end“.