Laurent Marti : “Si on ne joue plus du tout, le risque c’est que nos joueurs se perdent un petit peu, que l’on finisse par perdre notre public, nos supporters et nos partenaires”

 

Invité dans l’émission de Canal + Sport, le Late Rugby Club, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur la décision prise par le gouvernement de permettre aux sports professionnels de continuer pendant cette période de confinement : “Oui c’est une bonne nouvelle de pouvoir continuer parce qu’il faut au moins pouvoir jouer. Les conditions dans lesquelles on va jouer font que l’on n’aura pas de recettes. Mais si on ne joue plus du tout, le risque c’est que nos joueurs se perdent un petit peu, que l’on finisse par perdre notre public, nos supporters et nos partenaires. Ca dépend un peu des clubs et de leurs revenus. Bordeaux fait partie des clubs qui sont dans une économie réelle, comme un peu plus de la moitié des clubs de Top 14. Pour nous, c’est 1 million d’euros le match. Pour ces clubs qui sont en économie réelle, vous avez entre 10 et 15 millions d’euros de partenariats privés, l’UBB c’est 5 millions d’euros de billetterie, 1 millions et demi d’euros d’abonnements, 1 millions d’euros d’extra, et vous avez 16 matchs dans une année“.