Christophe Urios : “Sinon, pour le jeu au pied, on hésite entre Vadim Cobilas et Ben Tameifuna. Et là, on aura un jeu de fermeture”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre manager, Christophe Urios, ne veut pas se montrer trop précautionneux avec les joueurs, au risque de voir se reproduire un match comme contre le Racing 92 : « La semaine du Racing, c’était pareil, on était sur la corde raide, on avait pas mal de blessés. On avait dit : attention à ci, attention à ça, il faut limiter les entraînements. On a fait pareil le week-end, on a fait attention à tout, et on a perdu ».

 

Il est aussi revenu sur la future absence de Matthieu Jalibert, qui devrait être appelé en équipe de France pour le prochain Tournoi : « Une des solutions envisagées, c’est le passage de Max Lucu en 10 comme il l’a fait à Biarritz […] Sinon, pour le jeu au pied, on hésite entre Vadim Cobilas et Ben Tameifuna. Et là, on aura un jeu de fermeture ».