Laurent Marti : “On cherche un 10, puisque Ben Botica part à Castres et aussi un numéro 8 certainement, puisque Marco Tauleigne s’est engagé à Montpellier”

 

Invité sur le plateau de TV7, pour participer à l’émission Top Rugby, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur l’avancée du recrutement pour la saison prochaine : “On a prolongé la plupart des très bons joueurs de notre équipe, c’est toujours le meilleur recrutement. Quand vous avez un groupe de qualité, le gage pour réussir l’avenir, c’est la continuité. Il faut de la continuité dans un club pour y arriver. On voit bien qu’à chaque fois qu’un club change un peu trop vite ou trop souvent d’entraîneurs ou d’effectif, il n’a pas forcément de bons résultats. La continuité, c’est le meilleur recrutement possible. Celui-là on l’a déjà fait puisqu’on a prolongé plus de 10 joueurs depuis le mois de juillet. On a encore un recrutement à faire, sur des postes très ciblés. On cherche un 10, puisque Ben Botica part à Castres et aussi un numéro 8 certainement, puisque Marco Tauleigne s’est engagé à Montpellier même si ça n’a pas été confirmé. Je pense qu’ils ont signé un précontrat. Ca nous a été officialisé en tout cas. Scott Higginbotham, on n’a pas encore discuté avec lui, mais il arrive sur ses 35 ans. Ca fait déjà deux départs potentiels, il faut donc aussi recruter un numéro 8. On y travaille toutes les semaines et on fait un point régulier avec Christophe. Tant qu’il n’y a pas d’évidence, il ne faut pas se précipiter. Mais on y travaille. Vous savez que l’UBB a pour habitude de faire un gros travail de fond pour essayer de trouver le meilleur rapport qualité-prix“.

 

Il s’est aussi confié sur l’attractivité dont bénéficie son club sur le marché des transferts : “L’UBB a toujours été plutôt attractif, ça a été un avantage. Je pense que c’est lié à l’ambiance dans le club, à l’histoire du club, à la ville, à ce Stade Chaban Delmas. Quand en plus vous y ajoutez des résultats et un manager comme Christophe, ca facilite encore le recrutement“.