Bernard : “Quand on est buteur, on aime bien rester tranquille”

Pierre Bernard et Lionel Beauxis

 

Interrogé par Sud Radio, Pierre Bernard est revenu sur la victoire en match de barrage. « C’était vraiment un gros match, assez compliqué à gérer parce qu’après notre échec à Toulouse, on a eu beaucoup de mal à se relever toute la semaine dernière, on a eu beaucoup de mal à se remettre à l’entrainement, on avait la tête ailleurs. Dès le voyage en Angleterre, on s’est tous ressaisi, on a eu une vidéo d’avant match avec tout ce qu’on avait fait lors de cette saison, et petit à petit on a réussi à se libérer et à s’imposer ».

 

Une libération, c’est un peu ça, car l’échec malheureux de Lionel Beauxis aurait pu mettre ce groupe au fond du trou. « Je ne sais pas si mon drop permet d’effacer cette pénalité manquée de Lionel, mais ce qui nous fait du bien c’est qu’il fallait que ça tourne, et ça l’a été en notre faveur après tous ces matches perdus d’un ou deux points. Ça nous a fait un bien fou […] On n’en a pas reparlé. Quand on est buteur, on aime bien rester tranquille, surtout après un échec comme ça. On s’est vus à la fin du match avec Lionel, on s’est vite compris. Il a re-bossé normalement cette semaine, malheureusement pour lui pendant le match il s’est fait mal. Mais il était bien, il en a fait abstraction ».

 

Sud Radio