Jefferson Poirot : “Dans les constructions de saisons, il y a souvent des équipes qui prennent des claques et ça peut être des fois fondateur pour la suite”

 

Invité sur le plateau de TV7, pour participer à l’émission Top Rugby, notre pilier gauche et capitaine, Jefferson Poirot, s’est confié sur les enseignements à tirer de la qualification en demi-finale de Champions Cup : “On va pouvoir en tirer beaucoup d’enseignements sur nous-mêmes d’abord. Je pense que l’on s’est prouvé à nous-mêmes. Aujourd’hui, c’est quelque chose de fondateur. Quand on va recevoir Montpellier, Castres, que l’on va aller à Agen, à Bayonne, recevoir Toulouse ou aller à Toulon, ca va être des matchs comme celui du Racing. Il va falloir savoir les gagner. On devait se prouver que l’on était capables d’être présents lors des grands matchs, que l’on était capable d’être nous aussi agressifs et de mettre sous pression l’adversaire, surtout après ce revers face à La Rochelle où on est passé à côté sur la base du rugby, qui est l’agressivité et l’état d’esprit. On avait pris une grosse claque. Dans les constructions de saisons, il y a souvent des équipes qui prennent des claques et ça peut être des fois fondateur pour la suite. Je pense que je n’ai pas besoin de le rappeler. Je pense que c’est bien de se le garder dans un coin de la tête et de se dire que l’on s’est fait ridiculiser à la maison par notre ennemi de l’Atlantique“.