Laurent Marti : “On ne se dit pas que c’est super d’être en demi et que ça suffit. On y va pour jouer notre chance à fond”

 

Invité de la matinale de France Bleu Gironde, le président de l’UBB, Laurent Marti, s’est confié sur la gestion des joueurs lors des phases finales : “Dans le sport, il y a plus de paramètres que dans l’entreprise, si ce n’est la gestion de l’émotion, la préparation physique, le fait que tout le monde doive jouer au même niveau, ce sont des paramètres très compliqués. Il y a une interview de Guy Novès dans le Midi Olympique aujourd’hui, qui est très intéressante. Il explique un peu toutes les ficelles du management au moment des phases finales et combien c’est une période où on ne va pas apprendre d’un coup à l’équipe à jouer mais où on doit être très observateur pour savoir si les têtes sont trop gonflées ou si le joueur se croit déjà arrivé. Mas je sais que Christophe sait faire et ce qui est important à mes yeux, c’est que surtout ces joueurs, cette équipe, ce club comprennent que la qualification n’était pas un aboutissement, la demi-finale non plus. Il reste deux matchs et on est à la bataille avec les 3 meilleures équipes du moment, on affronte la meilleure équipe d’Europe, mais on y va pour tout casser si on peut. On ne se dit pas que c’est super d’être en demi et que ça suffit. On y va pour jouer notre chance à fond“.