Christophe Urios : “Pour tenir une fin de match, il faut serrer les boulons”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le manager de l’UBB, Christophe Urios, s’est confié sur ce qu’il attendait de ses joueurs : « Maintenant, c’est l’âme du compétiteur qui doit parler. Pour tenir une fin de match, il faut serrer les boulons. Ça s’apprend. L’année dernière, on va chercher la victoire à la fin face à Castres. Là, contre Biarritz, on ne méritait pas le bonus offensif. Mais on l’aurait pris avec plaisir. Et même si on n’a pas fait un super match, j’aurais trouvé qu’on avait progressé… ».