Christophe Urios : “Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu Louis à ce niveau”

 

Interrogé dans les colonnes de Midi Olympique, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur l’apport de François Trinh-Duc et Louis Picamoles : “Déjà on avait besoin de spécialistes à ces postes. Ensuite, on avait besoin de leur expérience. Le groupe est jeune par son âge, mais aussi par son expérience des phases finales. Et puis François pouvait faire progresser Matthieu par sa façon d’être. Enfin, ce sont des compétiteurs. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu Louis à ce niveau, et François a fait de très bonnes entrées contre Clermont et Toulouse. L’image de faire finir ces grands joueurs et amis à Bordeaux était belle, aussi. Et ils avaient déjà de vrais amis dans ce groupe avant même d’y arriver. François est très proche de Rémi Lamerat, et Louis de Jeff Poirot. Je savais qu’ils allaient apporter de bons liens pour le groupe, qui fera tout pour leur offrir une belle sortie“.