Karim Ghezal : « Cette année, Cameron est deuxième, juste derrière l’Italien Ruzza »

 

Interrogé par l’Equipe, l’entraîneur de la touche du XV de France, Karim Ghezal, est revenu sur les performances en touche pendant le Tournoi des 6 Nations, notamment de Cameron Woki : « Il a fait du très bon boulot. Les deux Tournois précédents, Charles Ollivon avait fini meilleur preneur de balle. Cette année, Cameron est deuxième, juste derrière l’Italien Ruzza. Je vous dis ça mais ce que je recherche avant tout, ce n’est pas la statistique pure. Si tu perds zéro lancer mais que tu ne fais rien de tes ballons, ce n’est pas intéressant. Avec Laurent Labit (entraîneur de l’attaque), on regarde les premiers temps de jeu après nos touches, et même les deuxièmes ou troisièmes temps. Par exemple, nous sommes, avec les Blacks, ceux qui marquent le plus suite à un temps de jeu loin de la ligne. Nous avons aussi le meilleur ratio sur les touches défensives proches de notre ligne. On concède très peu de franchissements sur un premier temps de jeu après touche. Quand on bat la Nouvelle-Zélande, on n’a pas volé un seul ballon en l’air et c’est le match dont je suis le plus fier pour la touche (avec un seul pur sauteur). Parce qu’on a travaillé en rythme, pour être prêts en moins de quinze secondes, et que sur les deux pénaltouches qu’on a dû défendre, on a récupéré le ballon au sol. Les Irlandais, qui ont un alignement très performant, on les a beaucoup gênés en l’air. Contre les Gallois, en première mi-temps, nos options n’étaient pas bonnes. Avec leurs deux grands (Beard et Rowlands), ils entouraient Cameron. Les solutions existaient avec Paul Willemse et François Cros. On a corrigé. Cameron était énervé après ce match, il aurait voulu sauter plus. Mais il a très bien réagi, en renonçant à faire les annonces pour lui« .