Jefferson Poirot : « On est sûr un match couperet, un match de phase finale, tous les joueurs, de notre côté et du leur on envie d’en découdre aussi. Ca sera encore un cran au-dessus »

 

Interrogé au micro d’ARL, le pilier gauche de l’UBB, Jefferson Poirot, est revenu sur l’historique face à La Rochelle : « C’est peut-être la première fois depuis 2-3 ans qu’on leur tient autant tête. On avait gagné en 2019 ou 2020 contre eux, mais c’était un match un peu bizarre, je pense qu’ils n’étaient pas à leur réel niveau. On a vu un match qui ressemblait à un match de phases finales, un match que l’on aurait pu voir en quart de finale de Top 14, ou en demi ou en finale. On a le sentiment d’être dans le vrai […] Quand on arrive au match face à La Rochelle, on entend que l’on n’a pas gagné depuis longtemps. Ce sont des petites excuses parce que l’année dernière on perd 4 matchs contre le Stade Toulousain et quand on les retrouve ici, il y a pas match. Il faut le mettre de côté. Au-delà de l’aspect psychologique, il y a vraiment des choses techniques à régler, qui peuvent se régler très vite pour nous permettre de gagner ce genre de matchs.  On est sûr un match couperet, un match de phase finale, tous les joueurs, de notre côté et du leur on envie d’en découdre aussi. Ca sera encore un cran au-dessus« .