Maxime Lucu : « On a gagné le droit d’y être et il ne faut pas le galvauder »

 

Interrogé au micro d’ARL, notre demi de mêlée, Maxime Lucu, s’est confié sur l’état d’esprit après la défaite face à Perpignan : « On a fait un non-match à Perpignan. Sans ce qu’il a dit, qu’il a fait paraître à la presse, on savait très bien en sortant du stade qu’on n’avait pas à la hauteur du rendez-vous […] On savait qu’à deux journées de la fin, seulement deux équipes étaient qualifiées et que 7 ou 8 jouaient encore la qualification. Forcément que des équipes sont restées en arrière et son déjà en vacances. Bien sûr que voir ces équipes en forme ces derniers temps ne pas se qualifier, on voit qu’on a notre place dans ce Top 6 malgré une deuxième partie de saison qui n’est pas forcément réussie. Mais on a gagné le droit d’y être et il ne faut pas le galvauder. Depuis quelques semaines, on nous dit qu’on n’a pas notre place, mais on a été la chercher. On a pris 72 points, ce qui est rude dans un tel championnat quand on voit le nombre de point qu’il faut pour se qualifier. C’est top. Il faut tout donner maintenant pour montrer que l’on mérite d’être dans ce Top 6 et de continuer l’aventure. Il faut oublier ce qu’il s’est passé à Perpignan, arrêter d’en parler, penser à ce que l’on sait faire de bien. Des matchs comme ça, c’est soit tu gagnes et tu continues, soit tu perds et tu t’arrêtes. Il n’y a plus de revanche. Mentalement, il faudra être présents. Il n’y a plus de question à se poser, on n’a plus de seconde chance derrière. Il faut faire ce que l’on sait faire de bien, il y a de très bonnes choses, on l’a vu contre Lyon. On sera dans notre stade, il faudra s’en servir. Les maîtres-mots on été d’être positifs sur ce que l’on a fait de bien. On a fait énormément de bonnes choses dans la saisons, on les a montré, on a travaillé dessus, il n’y a plus de questions à se poser. Si on fait comme les derniers mois, à se poser des questions, baisser la tête et ne pas avoir confiance en nous, il va se passer ce qu’il s’est passé à Perpignan. On a essayer de changer ça avec les leaders et dimanche il ne faut pas se poser de question, mouiller le maillot et être fiers de jouer pour Bordeaux« .