Ntamack : “Kepu et Ashley-Cooper… On les attend avec impatience”

Emile Ntamack et Jean-Marcellin Buttin

 

Lors de l’émission Rugby&Cie de Sud Radio, où il était invité hier soir, Emile Ntamack a donné son avis sur les performances d’Adam Ashley-Cooper et Sekope Kepu lors du Rugby Championship qu’ils ont remporté avec l’Australie ainsi que sur le recrutement de l’UBB : “Bien sûr qu’on a regardé ça. On a regardé leurs performances. Bien sûr qu’on les attend avec impatience. Mais on n’attend pas qu’eux, il y a quand même concernant l’UBB sept joueurs pour l’instant qui sont à part entière des éléments forts de ce groupe de l’Union, qui ne sont pas là avec nous en début de saison parce que au-delà des Australiens, il y a déjà bien sur nos français que ce soit Sofiane Guitoune ou bien sur Loann Goujon. Et après sans parler des cadres aussi que sont des garçons comme Ole Avei […] Beaucoup de monde est encore absent et on les attend. Mais en les attendant, il va falloir faire sans eux et on compte pour ça sur les garçons qui travaillent au quotidien et qui donnent beaucoup à chaque entraînement pour pouvoir être bien en place quand ils seront là […] Le recrutement a été fait bien avant mon arrivée. Je crois que l’on peut l’améliorer parce qu’on a eu pas mal de petits bobos aussi que ce soit Lionel Beauxis qui a pris une blessure au bras et qui en a pour quelques mois. Idem pour Sébastien Taofifenua. Et malgré tout Bègles en étant réaliste, on n’est pas à la même enseigne que les autres écuries. On a certes du monde mais en termes de qualité, de joueurs de haut standing, pas la même quantité de joueurs. Donc c’est vrai que l’on fait appel à des jeunes joueurs dans les espoirs, ou de jeunes joueurs qui viennent de nous rejoindre. On pourra parler de Nans Ducuing qui arrive de Perpignan, de Jean-Baptiste Dubié de Mont de Marsan. Des garçons bien sûr comme Jean-Marcellin Buttin de Clermont, qui sont vraiment des garçons sur lesquels il va falloir s’appuyer de toute manière“.